Ici et maintenant

Groupe belge de la Fédération anarchiste

8 mars, et après ?

Rédigé par Ici et maintenant Aucun commentaire

La plupart des groupes et individuel.le.s de la Fédération Anarchiste vont participer au 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des Femmes. Même si le Capital et les réactionnaires, souvent de paire d'ailleurs, tentent de faire de cette journée une sorte de « journée de la femme », jour où il faudrait se comporter avec les personnes se reconnaissant dans le genre féminin comme vis à vis de bébés renards, avant de leur arracher la peau à vif quelques jours plus tard pour faire un manteau.

Car c'est bien là tout le problème : une journée sur une année ne sera jamais suffisante ! Le combat contre le sexisme, le patriarcat et en fait les positions de pouvoir ne peut pas se résumer à une journée de lutte, fut-elle bien préparée. C'est un combat de longue haleine qui doit être mené, sans faiblir, sans renoncement et sans illusion aussi quant à sa durée. Oui on avance mais clairement pas assez vite.

Nous ne ferons pas dans ce communiqué une litanie de chiffres des violences subies, ils sont aujourd'hui connus. La parole des Femmes dans le monde se libère, et c'est une très bonne chose. Même s'il ne faut pas sous estimer que souvent, cette parole libérée l'est dans les couches de la société la plus aisée, laissant encore dans l'ombre les plus démunies. Mais cela ne suffira pas, et nous le savons. Dire n'est pas agir. Compatir n'est pas changer.

Il va falloir s'attaquer à tout ce qui oppresse les Femmes, à tout ce qui tend dans notre société à rendre central le genre masculin. Familles, États, Religions, Éducations, Salariats, Cultures, Traditions, Représentations, Injonctions... Etc... Etc...

Nous, membres de la Fédération Anarchiste, savons qu'un simple aménagement de la société actuelle ne suffira pas, que si l'égalité est à viser, elle ne passera pas par la simple féminisation de l'existant mais bien par la destruction des carcans pour construire une nouvelle société.

Alors le 8 mars, agissons ! Mais après, continuons ! Ni Dieu, ni maître, ni mari, ni patron !



Relations extérieures de la Fédération Anarchiste
Communiqué du 06 mars 2020

Les anarchistes à nouveau fréquentables

Rédigé par Ici et maintenant 4 commentaires

France Culture qui consacre une émission Les Chemins de la philosophie à Bakounine, le capital sympathie drainé par Isabelle Attard et son interview virale sur Reporterre, le quotidien de l'écologie, et maintenant RTBF Info qui enfonce le clou, en faisant à son tour l'éloge de la fréquentabilité des anarchistes... Une BD vient de sortir, signée Véronique Bergen sur les dessins de Winschluss (éditions du Lombard), intitulée L’Anarchie, et on en parle sur la chaîne du service public (lien). Que se passe-t-il ? Les médias plus ou moins mainstream et respectables auraient-ils découvert un nouveau continent ?


⇢ Lire la suite

Léo Ferré, entre poésie & anarchisme

Rédigé par Ici et maintenant Aucun commentaire
Le 31 octobre, à 19h30, le groupe belge de la Fédération anarchiste participe à la conférence-débat organisée par Picardie-Laïque, une association réformiste où nous comptons quand-même quelques bons et bonnes camarades ! "Sans dieu, ni maître, l’anarchie serait-elle : l’expression du désordre ou l’ordre suprême de la liberté ?" La soirée se déroule dans le cadre d'un cycle d'activités consacré à Léo Ferré : "Entre poésie et anarchisme". Pour représenter nos couleurs, c'est le compagnon René Berthier qui s'y colle et, le connaissant, nous serions surpris si la définition de l'anarchie à laquelle il compte se référer devait être celle du chaos, du désordre, de la lutte de tous contre tous...! Programme complet en fin d'article !

⇢ Lire la suite

Fil RSS des articles de ce mot clé