Ici et maintenant

Groupe belge de la Fédération anarchiste

Baromètre socio-économique 2020 : pactole pour les pleins aux as

Rédigé par ici et maintenant 3 commentaires

Le groupe Ici & Maintenant (Belgique) de la Fédération Anarchiste tient à réagir à l'édition du baromètre socio-économique 2020 récemment publiée par la FGTB (Fédération générale du travail de Belgique, organisation syndicale membre de la Confédération européenne des syndicats).
Durant ces dernières années, les pleins aux as sont devenus de plus en plus riches.

Les 10% de Belges les plus friqués possèdent :

  • 91,7% des droits de propriété totaux

  • 83,8% de toutes les obligations

  • 78,7% des actions cotées en Bourse

  • 60% des fonds de placements

Les gouvernements successifs ont pris des mesures féroces et vachardes contre les prolétaires pour rendre « la Belgique plus compétitive sur les marchés internationaux ».

Ils ont distribué des cadeaux aux entreprises, tels que des réductions des cotisations de sécurité sociale et de l'impôt sur le revenu des sociétés.

Ils ont imposé des mesures qui ont filé des torgnoles à la répartition des richesses: sauts d'index, diminution des marges salariales (en plus de l'indexation), augmentation des impôts indirects (TVA,...), des droits d'accises et des prix des services et des services publics, contournement du paiement du salaire garanti…

T'as comme l'impression de te faire truander… !

Les mesures de soutien Covid 19 ? Pactole pour les pleins aux as !

11,7 milliards d'euros sont revenus aux entreprises et aux indépendants.

Ceci indépendamment des 52 milliards tirés des systèmes de garanties (garanties bancaires) octroyés par les pouvoirs fédéraux et régionaux.

3,4 milliards d'euros reviendront aux ménages en 2020. Sans tenir compte du chômage temporaire, le soutien au pouvoir d'achat se chiffre à un maigre 1,1 milliard d'euros.

Nous, anarchistes, ne sommes pas étonné·e·s par le constat !

La production capitaliste a pour but le profit. La bourgeoisie, classe qui détient les moyens de production et exploitant le travail salarié, ne songe qu'à ramasser du fric et à extorquer la plus-value.

Nous n'avons aucune confiance envers les gouvernements et l’État, ces machines destinées à maintenir la domination d'une classe sur une autre. La vocation principale de l’État bourgeois est de réprimer les adversaires de classe afin de consolider la domination économique et politique de la minorité exploiteuse, de défendre la propriété privée et le régime d'exploitation.

La FA s'en tiendra à ses principes de base: « Nous devons faire en sorte que les classes sociales exploitées accèdent à la capacité politique nécessaire à leur émancipation. Ce sont les classes exploitées qui réaliseront la société anarchiste, car les exploiteurs ne se laisseront jamais déposséder et emploieront toutes leurs forces, même brutales, contre l'émancipation des travailleurs ».

Belgique, décembre 2020



3 commentaires

#1  - David a dit :

Salut !
L'expérience "Marinaleda" est-elle envisageable par la FA ? Quelles améliorations suggérer ait-elle, si toutefois le système était à améliorer ?

Répondre
#2  - Chélidoine a dit :

Salut ! Voilà une question redoutable et passionnante ! Je vais répondre en mon nom, en pas au nom du groupe, mais si le coeur t'en dit, tu peux aussi nous rejoindre (quand ce sera à nouveau possible...) pour en discuter en réunion.
Marinaleda, donc. Je reste profondément emballé par ce projet et je rêve d'aller y voir par moi-même. A priori, dans un premier temps, l'écueil que j'identifie, c'est une forte personnalisation du projet. Je ne suis pas certain que la transition ait été réellement pensée. Car Gordillo n'est pas immortel. On retrouve, malgré tout, une patte du type "socialisme d'avant-garde", avec un lider maximo qui mène la danse. Mais bon, c'est un point de vue très extérieur. Comme j'ai dit, je ne demande qu'à aller y voir !
Et si tu veux te joindre à nous, tu peux nous filer ton mail en l'envoyant à l'adresse : groupe-ici-et-maintenant@federation-anarchiste.org

Répondre
#3  - Loïs noir a dit :

Donc, apparemment, en plus de s'organiser pour transformer la société, il faudra se préparer, même, suite à une révolution douce ( une majorité d'accord), à mener une lutte armée contre les capitalistes et les mafias !?

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est le dernier caractère du mot 0x38he ?

Fil RSS des commentaires de cet article