Ici et maintenant

Groupe belge de la Fédération anarchiste

19 novembre 1915, mort de Joe Hill

Rédigé par ici et maintenant Aucun commentaire

Aujourd'hui, 19 novembre, mort de Joe Hill, militant anarcho-syndicaliste, membre des IWW, chanteur, poète, peintre

Joel Emmanuel Hägglund, né en Suède le 7 octobre 1879, devient Joseph Hillström, puis Joe Hill en migrant aux États-Unis. Il va connaître l'itinérance des hobos, en voyageant d'un train à l'autre, d'un petit boulot à l'autre. Il adhère aux IWW en 1910 et devient un songwriter, auteur de poèmes satiriques, de dessins de presse.

A l'issue d'un procès controversé, eu égard à la légèreté des preuves contre lui, Joe Hill est condamné pour meurtre et fusillé le 19 novembre 1915.

« Don't waste any time mourning, organize ! » (Ne perdez pas de temps dans le deuil, organisez-vous !) sont parmi les dernières paroles qu'il adresse à Bill Haywood, l'un des responsables des IWW. Il écrit également, la veille de son exécution : "J'ai vécu comme un rebelle, et je mourrai comme un rebelle."

Dans ses dernières volontés, rédigées en un court poème, Joe Hill rappelle qu'il ne possède rien et que sa famille n'aura pas à se disputer les biens qu'il n'a pas... "Moss does not cling to a rolling stone." (Pierre qui roule n'amasse pas mousse.)

Joe Hill a inspiré de nombreux et nombreuses songwriters, de Woody Guthrie à Joan Baez, Pete Seeger ou Bob Dylan, ou encore, plus proche de nous, Fred Alpi.

On vous raconte ça dans ce clip (musique : Joe Hill, de Joan Baez) !


Art Chiviste, groupe Ici & Maintenant de la Fédération anarchistes



Geen oorlog onder het volk, geen vrede tussen de klassen !

Rédigé par ici et maintenant Aucun commentaire

'14-'18. Het is de smerige slachting. Het waanzinnige slachthuis, consequentie van de blinde en niet-doordachte domheid van een dominante aristocratische kaste. Van de eindeloze hebzucht van imperialisten. Van de lokroep van de winst voor de oorlogsprofiteurs. Van de winkeliers van moordmachines en van makelaars van bommen.

Het is de totale oorlog van het alomtegenwoordige imperialisme met het oog op een nieuwe verdeling van de wereld onder de kapitalistische grootmachten.

Het is ook het slachthuis voor miljoenen proleten. De werkende menigten die tegelijk als kanonnenvlees moeten dienen én het industriële leger moeten voeden waarzonder de moderne oorlog onmogelijk is.

Het is ook het bedrog van de partijen van de 'Socialistische Internationale' die de oorlog kozen elk aan hun kant van de grenzen, waarbij de de belangen verraaddenvan de werkende klasse. Zo ,erden zij één van de meest efficiënte wapens van de kapitalistische klasse : bijna overal keuren de pluchen sossen de oorlogskredieten goed, schorten ze de klassenstrijd op en scharen zich achter 'hun' bourgeoisie in een 'heilig verbond'...

Vandaag 11 november 2021 verklaren de anarchisten nog steeds en voor eeuwig : geen oorlog onder het volk, geen vrede tussen de klassen !


Antimilitaristes, pacifistes... tant qu'il le faudra !

Rédigé par ici et maintenant Aucun commentaire

14/18 : c’est le carnage dégueulasse. La boucherie insensée, impulsée par la stupidité aveugle et irréfléchie d'une caste aristocratique dominante, par l'avidité sans bornes des impérialistes, par l’appât du gain des profiteurs de guerre, des boutiquiers d’engins de mort et des fabricants de bombes.

C’est une guerre totale impérialiste généralisée en vue d’une nouvelle division du monde entre les grandes puissances capitalistes. C’est aussi l’abattoir pour des millions de prolétaires. Les masses laborieuses qui doivent fournir à la fois la chair à canon et l'armée industrielle sans laquelle la guerre moderne est impossible. C’est aussi la duperie des Partis de L’Internationale Socialiste qui choisiront la guerre aux côtés de leurs nations respectives trahissant ainsi les intérêts de la classe ouvrière. Elle deviendra l'une des armes les plus efficaces entre les mains de la classe capitaliste : quasiment partout, les députés socialos votent les crédits de guerre, les dirigeants syndicaux suspendent toute lutte de classe, et se rangent derrière « leur" bourgeoisie ». Ce sera « l’union sacrée »....

Pacifistes, antimilitaristes… tant qu’il le faudra ! Aujourd’hui 11 novembre 2021, les anarchistes proclament encore et toujours, ici et maintenant : pas de guerre entre les peuples, pas de paix entre les classes !


Le procès du compagnon Pini - 4 novembre 1889

Rédigé par ici et maintenant Aucun commentaire

Anarchiste individualiste et illégaliste italien, théoricien de la reprise individuelle, Vittorio Pini comparait avec ses complices le 4 novembre 1889 devant les assises de la Seine

Pini est mis en accusation en compagnie de quatre co-inculpés : les Belges Placide Schouppe et son frère, et leurs compagnes, pour de nombreuses "expropriations" dont la somme est évaluée à environ cinq cent mille francs.

On vous raconte ça en 5 minutes !

Art Chiviste, groupe Ici & Maintenant de la Fédération anarchiste



Eugène Pottier, auteur de "L'Internationale"

Rédigé par ici et maintenant Aucun commentaire

Eugène Pottier est né le 4 octobre 1816 à Paris. Ce nom te dit quelque chose ? Non ? Et si on te dit : "C'est la lutte finale, groupons-nous et demain..." Ah ! Je vois une petite lueur insurrectionnelle... que dis-je : une grande flamme révolutionnaire illuminer ton œil ! Le rapport avec l'Eugène ? Eh ben, pardi ! Il en est l'auteur, de ce chant, de cet hymne, de cet étendard ! Et comment donc t'est-ce que ça s'est produit ? On te raconte ça en images !


Art Chiviste, groupe Ici & Maintenant de la Fédération Anarchiste


Fil RSS des articles de cette catégorie