Ici et maintenant

Groupe belge de la Fédération anarchiste

Louise Michel et le drapeau noir

Rédigé par ici et maintenant 3 commentaires

Le 22 juin 1883, à Paris, Louise Michel, arrêtée suite à la manifestation du 9 mars (où plusieurs boulangeries ont été pillées), passe devant la Cours d'assises de la Seine.

Elle y prononce, pour sa défense, un discours sur la grève des sans-travail et des meurt-de-faim. Et elle dresse le premier réquisitoire en faveur du drapeau noir...

On vous raconte tout ça en images !


Jean Passe et De Meyer, du groupe belge de la Fédération Anarchiste Ici & Maintenant


Solidarité avec les grévistes des magasins Carrefour Market

Rédigé par ici et maintenant Aucun commentaire

Plusieurs magasins Carrefour Market, ont fermé leurs portes ce matin.

La centrale du groupe Mestdagh, située à Charleroi, a également débrayé. Avec un chiffre d’affaire tournant autour de 700 millions d’euros, les actionnaires sont franchement capables de satisfaire les revendications avancées par celles et ceux qui font réellement tourner la boutique !

La famille Mestdagh pèse 267 millions d’euros ... y a comme un malaise, non ?

Le groupe Ici et Maintenant (Belgique) de la Fédération Anarchiste soutient et salue celles et ceux qui ont eu le courage de lancer cette grève spontanée !

Ne confinons pas notre solidarité et nos révoltes !

Travailleurs et travailleuses des magasins Makro en grève - Acte 2

Rédigé par ici et maintenant Aucun commentaire

Samedi 17 octobre 2020. - Les tenaces travailleuses et travailleurs de Makro continuent leur action. Le groupe Ici et Maintenant (Belgique) de la Fédération Anarchiste les salue et leur souhaite un franc succès !

Le patronat refuse toujours la négociation avec les représentantes et les représentants du personnel et veut imposer ses mesures autoritairement en rejetant toute nouvelle « convention collective de travail ».

Là se trouve la spirale négative !

Rappelons que sans aucune forme de discussion, sans aucune démocratie, la direction et les actionnaires exigent des mesures qui :

• interdisent tout choix personnel au boulot. Le bien-être au travail, c’est pour quand ?

• imposent la flexibilité, le stress et l’insécurité au travail

• poussent à l’obligation de la polyvalence (sans revalorisation salariale)

• font perdre des primes (de froid, de « tard »,...)

• brisent des équipes bien rodées

• engendrent de profondes modifications pour les travailleurs au niveau des horaires

• déstabilisent l’équilibre travail/vie privée

Soutenez leur lutte !

Ne confinons pas nos revendications et notre solidarité !


Motion de soutien aux travailleurs et travailleuses des magasins Makro en grève

Rédigé par ici et maintenant Aucun commentaire

Samedi 10 octobre. - Les travailleuses et les travailleurs des magasins Makro ont lancé une grève afin de s’opposer à la nouvelle organisation du travail voulue par la direction. De manière autoritaire, le patronat veut imposer ce bouleversement en court-circuitant les syndicats et en refusant le dialogue avec le personnel. Avec celles et ceux qui créent réellement les richesses !

Héroïnes et héros hier, moins que rien aujourd’hui !

Sans aucune forme de discussion, sans aucune démocratie, le patronat prend des mesures qui :

• interdisent tout choix personnel au boulot. Le bien-être au travail, c’est pour quand?

• imposent la flexibilité, le stress et l’insécurité au travail

• poussent à l’obligation de la polyvalence (sans revalorisation salariale)

• font perdre des primes (de froid, de « tard »,...)

• brisent des équipes bien rodées

• engendrent de profondes modifications pour les travailleurs au niveau des horaires

• déstabilisent l’équilibre travail/vie privée

À Charleroi / Lodelinsart, la réussite du piquet de grève de ce samedi prouve que les travailleuses et les travailleurs sont déterminés, lucides et ingénieux.

Le personnel signale qu’il faudra compter avec lui ! Avec celles et ceux qui font tourner la société.

Le groupe Ici et Maintenant (Belgique) de la Fédération Anarchiste salue fraternellement et soutient totalement les équipes de travailleurs et travailleuses de ces supermarchés en lutte !

Fil RSS des articles de ce mot clé